Retraités dans la République

AccueilForumArticlesGalerieTéléchargements
Visiteurs: 330053
Aujourd'hui: 32
Se connecter



S'inscrire

Image aléatoire
Mini sondage
Le Site Retraités dans la République est ?












Résultats



En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total: 1
Newsletter


Voir les Archives


Articles - Libéralisme et communautarisme contre laïcité et justice sociale
Poster commentaire
Libéralisme et communautarisme contre laïcité justice sociale

Je vais ici modestement être le relais de la pensée laïque et républicaine concernant les dérives actuelles du libéralisme : nous devons nous rendre compte qu'il y a convergence d'intérêt entre les tenants de l'ultra-libéralisme et ceux du néocommunautarisme.
Les libéraux savent que l'envahissement de la sphère publique par l'intérêt privé conduit mécaniquement à des injustices sociales graves et à des troubles. Il leur faut substituer au principe de solidarité qui caractérise les services publics, la Sécurité sociale et la citoyenneté, d'autres principes qui sont ceux de la charité, de l'appartenance ethnique, religieuse ou régionale. Le logement et l'emploi se dégradent en créant des ghettos alors, en compensation, construisons des édifices religieux avec des fonds publics et aménageons les horaires des piscines contre la mixité... ; la sécurité n'est plus assurée par manque de moyens publics alors négocions la paix dans les quartiers avec les clergés religieux ... ; l'assurance-maladie se privatise par morceaux amenant une santé à deux vitesses alors organisons des grandes messes caritatives compassionnelles et médiatisées...
Il faut être naïf pour ne pas voir cette stratégie de substitution se mettre en action. Elle est à l'ouvre dans le modèle anglo-saxon et sert de référence au projet de société actuellement mis en oeuvre. C'est le primat de l'identitaire ethnique et religieux sur le lien de citoyenneté. Un extrait, par exemple, du livre de notre Président (La République, les religions, l'espérance, Edition du Cerf) : « Dans les banlieues actuelles, l'espérance d'avenir après la mort, d'accomplissement dans l'éternité peut être en effet un facteur d'apaisement, un élément calmant, un élément civilisateur (p 18) » ou « le besoin spirituel, l'espérance ne sont pas satisfaits par l'idéal républicain » (p 23).
Face à cette stratégie, la seule réponse est le modèle laïque de la République sociale théorisée par Jaurès qui posait parfaitement cette problématique par son injonction à « lier le combat social au combat laïque ». Je maintiens donc, pour résumer, que résister efficacement à la mainmise de la sphère financière, c'est aussi refuser le modèle social communautariste qui la soutient et donc affirmer son attachement au principe laïque.

Patrice Hemet
Note: Aucune note
Ecrit par: tavardon, Le: 06/08/09