Retraités dans la République

AccueilForumArticlesGalerieTéléchargements
Visiteurs: 345559
Aujourd'hui: 26
Se connecter



S'inscrire

Image aléatoire
Mini sondage
Le Site Retraités dans la République est ?












Résultats



En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total: 1
Newsletter


Voir les Archives


Articles - Pour supprimer l'école maternelle
Poster commentaire
Avant de privatiser les classes maternelles, altérer leur image

Depuis 50 ans, les enfants étaient accueillis dès 2 ans à l’école maternelle, dès qu’ils étaient « propres ». Les ministres s’en félicitaient, les psychologues aussi, l’école maternelle était un exemple positif pour le monde entier.
Récemment, le pouvoir trouvé deux ou trois psychologues pour mettre en doute l’utilité de cet accueil. Ignorants de ce qui se fait dans ces petites classes, ils jacassent sur la scolarisation trop précoce, alors qu’il s’agit de bien autre chose : socialisation non forcée, jeux éducatifs favorables à la latérisation et au langage, répétitions de séquences déballage rangements de jouets par exemple pour développer la mise en place de repères, et ensuite petits contacts avec la « classe ». Il s’agissait d’un éveil. Les pédagogues s’en félicitaient, les arrivées au CP passaient bien. Les médias dans les mains du pouvoir ont passé sous silence cet éveil, pour publier largement les élucubrations des quelques négationnistes de service.
Mieux, un certain monsieur DARCOS a disserté devant des médias complaisants pour affirmer que finalement les enseignantes de ces classes passaient leur temps à changer des couches ! Ce qu’elles n’ont jamais eu à faire en réalité.
Il s’agissait de casser l’image, très bonne parmi les parents, de notre école maternelle. D’en altérer la qualité connue et visible.
Le même DARCOS encore ministre de notre éducation nationale, faisait en même temps sa pub pour sa nouvelle invention, passée par une commission ad hoc qui publia le rapport ‘TABAROT », les jardins d’éveil…
Bien entendu on ne prenait plus les enfants de 2 ans, l’entrée en maternelle se faisait à 3 ans, et pour les 2 ans il y avait création d’une structure payante (exit l’égalité républicaine, l’argent va désormais séparer les enfants que l’on pourra mettre en payant dans les jardins d’éveil qui vont être mis en place dès la fin 2009.). Cette structure, baptisée jardin d’éveil, doit cependant organiser une relation, des contacts de découverte, avec des classes d’écoles maternelles publiques ou privées. A titre payant, fini pour cet âge l’école gratuite ! Comme par hasard, juste avant l'officialisation du projet DARCOS, les diocèses avaient mis en place des développeurs de jardins d'éveil à l'intention de leurs écoles privées.
Pas un hasard quand on sait qui est Darcos et ce qu'est l'Opus Déi

http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=197

Une nouvelle altération de l’image de notre maternelle, orchestrée comme on a orchestré l’altération de l’image de notre hôpital, une volonté politique de détérioration de la qualité, sans faire de vagues, et conforme à la page 21 du cahier numéro 13 du centre de documentation de l’OCDE, « feuille de route » de nos dirigeants :
« Les familles réagiront violemment à un refus d’inscription de leurs enfants, mais non à une baisse graduelle de la qualité de l’enseignement et l’école peut progressivement et ponctuellement obtenir une contribution des familles, ou supprimer telle activité. » Voilà la recette de la privatisation progressive aux frais des familles. Mais qui s’en préoccupe ?
Claude BARRATIER
Note: Aucune note
Ecrit par: tavardon, Le: 07/08/09