Retraités dans la République

AccueilForumArticlesGalerieTéléchargements
Visiteurs: 331542
Aujourd'hui: 34
Se connecter



S'inscrire

Image aléatoire
Mini sondage
Le Site Retraités dans la République est ?












Résultats



En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total: 1
Newsletter


Voir les Archives


Articles - Les sectes sont les religions des autres
Poster commentaire
La religion des autres

La justice épingle régulièrement l’église de scientologie qui a volé des gens, dans la voie d’autres églises qui hier pillèrent les incas ou les mayas. Il suffit de visiter ces églises en Espagne continentale, aux Canaries, au Portugal. l’origine de l’or et de l’argent, par tonnes, est indiquée.

Quant aux crimes, ils perdurent dans des religions que l’on n’affuble pas du nom de secte : Irlande, et la plupart des pays musulmans, avec même des tortures sadiques s’il s’agit de femmes : la fatwah n’est pas sectaire, dès lors qu’on a décidé qu’il ne s’agissait pas d’une secte.
Quand la presse compte les morts dans un temple Sikh, assassinés pour des raisons religieuses, bien sûr ce n’est pas sectaire."

Lorsqu'une secte réussit à prendre en main un état, à imposer sa loi à tous, par l'intermédiaire d'un tyran dit de droit divin, finie la liberté de pensée. Et devenue puissante, la secte devient religion. Il en est de même des totalitarismes comme le stalinisme, ou l' hitlérisme, qui aboutissaient à un véritable culte de la personnalité, et à des abominations du même type que celles que pratiquaient avant eux des religions au pouvoir, chacune avec son inquisition, ses salles de torture et autres bûchers ad hoc.

Les sectes sont finalement les religions des autres. Et il faut donner aux sectes ou religions qui prennent un état en main et ont la prétention de régner sur les esprits, le même nom: totalitarisme, en gardant le mot secte ou son synonyme religion pour désigner des croyances personnelles tout autant respectables les unes que les autres, car il y a eu des croyants de tout bord qui ont fait des choses extraordinaires en faveur de l'Humain.

Un anti clérical n'est pas un anti religions ou croyances, et un croyant peut être anti clérical et tenir à la liberté de pensée des autres.



Claude BARRATIER
Note: Aucune note
Ecrit par: tavardon, Le: 14/08/09