Retraités dans la République

AccueilForumArticlesGalerieTéléchargements
Visiteurs: 288101
Aujourd'hui: 52
Se connecter



S'inscrire

Image aléatoire
Mini sondage
Le Site Retraités dans la République est ?












Résultats



En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total: 1
Newsletter


Voir les Archives


Rss

Main basse sur la France: République volée, profiteurs et maffieux

Main basse sur la France, par Olivier CABANEL
Entre le père, les frères, les enfants, et les amis, une armada dévorante et ambitieuse n’en finit pas de se gaver.


C’est le clan Sarkozy

Commençons par le père, Pal Sarkozy:
http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/peinture-le-pere-sarkozy-expose-ses-toiles-de-carla-et-de-nicolas-09-02-2010-776706.php

Ses œuvres ne font pas l’unanimité, mais il expose quand même dans l’espace Cardin, et vient d’exposer en Hongrie, grâce au soutien évident de son fils.
http://www.ledauphine.com/-je-m-appelle-pal-je-suis-peintre-et-je-ne-suis-pas-celebre--@/index.jspz?chaine=14&article=288876

Tout a commencé avec Pal, marié trois fois : sa première femme est Andrée Mallah .
Ayant fait des études de droit, elle devient avocate lorsque son mari la quitte pour épouser une aristocrate : Christine de Ganay. Celle-ci est secrétaire d’Achille Peretti alors maire de Neuilly.
Ce co-fondateur, avec Charles Pasqua du tristement célèbre « S.A.C » était aussi le garde du corps de Charles De Gaulle.
http://www.web-libre.org/dossiers/charles-pasqua,202.html


Pasqua a fait appel à Etienne Léandri, ancien collaborateur notoire.
Ce dernier a même porté l’uniforme nazi, et il était « l’ambassadeur du chef maffieux Luky Luciano » avec mission de recruter les gros bras du « SAC ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Leandri

Pal Sarkozy se sépare de sa seconde épouse, laquelle se lie avec Frank Fishner jr, numéro 2 de l’administration centrale du département d’états, aux Etats Unis.
C’est à ce moment que Nicolas Sarkozy bénéficie des programmes de formation du département d’état américain.

Il adhère au parti gaulliste, et fréquente régulièrement Pasqua et Peretti dont il est l’avocat.
Le monde est petit : en 1982 Nicolas Sarkozy épouse la nièce d’Achille Peretti, Marie Dominique Culioli, Pasqua étant son témoin.
Peretti est alors éclaboussé par un scandale :
Le magazine « Time » révèle l’existence d’une organisation criminelle secrète (l’Union Corse) laquelle organise un trafic de stupéfiants entre l’Europe et l’Amérique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Leandri

S’appuyant sur des auditions parlementaires, et sur sa propre enquête, « Time » cite aussi le nom d’un chef maffieux, Jean Venturi, qui est aussi le délégué commercial de Charles Pasqua, pour la société Ricard et d’après Thierry Meyssan dans son livre « l’énigme Pasqua » (édition Golias / 2000), cette société sert de couverture pour des trafics peu recommandables, en relation avec la famille maffieuse italo-new-yorkaise des Genovèse (Luky Luciano).
Achille Peretti nie toute relation avec « l’union corse », et meurt subitement.
Nicolas Sarkozy organise la campagne de Charles Pasqua, prétendant à la mairie, et sera élu à sa place, Pasqua, étant hospitalisé pour une hernie.
Deux ans après, Sarkozy, maire, rencontre Cécilia lors du mariage de celle-ci avec Jacques Martin. Il l’épousera un peu plus tard avec comme témoins Bernard Arnaud (l’un des hommes les plus riches de la France) et Martin Bouygues.
Frank Wisner jr, qui a toujours des liens avec Sarkozy, prend la succession de Paul Wolfowitz comme responsable de la planification politique au département de la défense.
C’est à ce moment que reprennent les tensions entre les gaullistes historiques et la droite de la finance, représentée par Balladur, amenant Sarkozy et Pasqua à trahir Chirac.
http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDeTraitres

Déconfiture du parti gaulliste qui tente de récupérer la caisse noire du parti, cachée dans la double comptabilité d’ELF.
A la mort du dirigeant historique, Etienne Léandri, les juges perquisitionnent, et les dirigeants sont incarcérés.
Quant à Pasqua, il vient de se voir définitivement condamné à 18 mois de prison pour « faux, financement illégal de campagne et abus de confiance ».
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/04/08/charles-pasqua-definitivement-condamne-a-dix-huit-mois-de-prison-avec-sursis_1330770_3224.html

Peu après, Wisner et ses collègues de la CIA achèvent la destruction du courant Gaulliste, et aident Sarkozy à prendre le pouvoir.
Tout est mis en place pour écarter ceux qui pourraient faire de l’ombre au futur président.
L’une des victimes est Alain Juppé, portant le chapeau dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, devient inéligible en 2004, laissant toute la place à Sarkozy qui prend le bastion gaulliste, et devient le ministre obligé de Chirac.

http://www.20minutes.fr/article/145948/Politique-L-affaire-des-emplois-fictifs-du-RPR-en-7-dates.php

Vient ensuite l’affaire Clearstream pour laquelle Pierre Hillard (« un relais des Etats Unis en France » réseau voltaire, 19 avril 2007) démonte le mécanisme.

http://www.nationspresse.info/?p=35476

De Villepin, qui était le dernier à faire de l’ombre à Sarkozy tombe dans le piège Clearstream,

Le népotisme a de beaux jours devant lui
: son fils Jean, a dû renoncer à la présidence de l’EPAD, suite au désaveu populaire, mais est néanmoins membre du conseil d’administration.

L’autre fils, Pierre, s’essaye à la production musicale, et suite à un piston présidentiel et paternel a obtenu récemment une belle subvention.
http://www.lecri.fr/2009/11/18/subvention-a-pierre-sarkozy-producteur-de-rap/6934

L’un de ses frères, Guillaume, après avoir été vice président du Medef entre 2000 et 2006, espère de jolies retombées du projet présidentiel sur les retraites.

Il est administrateur de MMA et président du Monde prévoyance, sachant que les retraites sont menacées, il a compris que les sociétés privées vont en tirer profit.


Délégué général du groupe Malakoff Médéric, pour Guillaume Sarkozy, l’assurance vie a le vent en poupe.

http://www.malakoffmederic.com/groupe/

L’autre frère, François, (Senior Partner à AEC Partners qui a pour principaux clients les entreprises pharmaceutiques spécialisées dans le traitement d’Alzheimer, comme Pfizer, leader mondial en la matière.
est directeur d’un labo de recherche sur le cancer devrait profiter des largesses du président,

http://watchingsarko.canalblog.com/archives/2007/11/09/6830664.html

lequel vient de débloquer fin 2009 une subvention de 730 Millions à destination de la recherche contre le cancer.

http://www.lefigaro.fr/sante/2009/11/03/01004-20091103ARTFIG00348-cancersarkozy-debloque-730millions-d-euros-.php

En 2007, Sarkozy avait déjà subventionné la recherche sur l’Alzheimer avec 60 millions d’euros annuels.
Olivier Sarkozy, son demi-frère est co-directeur des services financiers du groupe Carlyle.

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article6044

Ce groupe est une société d’investissement américaine, (aéronautique, défense, industrie automobile, médias transports, énergie, et télécommunications).

http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/banque-et-finance/un-sarkozy-chez-carlyle-l-autre-decore-albert-frere-y-a-t-il-un-lien/article-1194641944910.htm

En dehors de la famille, on trouve aussi les amis : la décision d’ouvrir les jeux en ligne va faire des heureux parmi les amis du président :
L’actionnaire principal de l’entreprise de lobbying PIC Conseil est Frédéric Lefebvre.

http://societe.fluctuat.net/frederic-lefebvre.html

Quant à ceux qui ont obtenu une licence officielle délivrée par l’état, ils sont connus : Bouygues, Lagardère, Bolloré, Pinault, Bernard Arnault, Stéphane Courbit, Balkany fils…

http://www.martinefaure.fr/index.php?post/2010/04/07/A-qui-profite-la-loi-sur-les-jeux-et-paris-en-ligne

Il faut aussi à cet endroit évoquer les amis artistes, tel l’exilé fiscal Johnny qui a vu son amitié couter au pays 1,9 millions d’euros pour sa prestation du 14 juillet.

http://www.impots-utiles.com/johnny-hallyday-concert-du-14-juillet-a-2-millions-d-euros-paye-par-les-contribuables-francais.php

Pour coller à l'actualité de ce mois de juin, encore sur le clan Sarkozy, l'affaire BETTENCOURT, la démission d'un ministre amateur de cigares et d'un autre amateur de jet à usage personnel, que dire de l'achat actuel d'un jet inutile pour le président, - un de plus- au moment où il parle de TGV pour ses ministres....que dire des "révélations" de Médiapart, reprises par le quotidien Le Progrès:

http://www.leprogres.fr/fr/france-monde/article/3445407/Woerth-aurait-recu-150-000-euros-pour-la-campagne-de-Sarkozy.html

On le voit, l’empire sarkozyste s’étend chaque jour un peu plus.
Car comme disait un vieil ami africain :
« Le loup peut changer de peau, mais pas de naturel ».

Source/ Agoravox et site d’Olivier Cabanel

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/main-basse-sur-la-france-73541


A ouvrir pour suivre le débat qui apporte de nouvelles malodorantes données. La France est tombée plus bas que l’It berlusconnienne.
Claude Barratier

tavardon Le: 21/10/10