Retraités dans la République

AccueilForumArticlesGalerieTéléchargements
Visiteurs: 329948
Aujourd'hui: 71
Se connecter



S'inscrire

Image aléatoire
Mini sondage
Le Site Retraités dans la République est ?












Résultats



En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total: 1
Newsletter


Voir les Archives


Rss

Ecole, du sou des écoles à l'école laïque se Jules FERRY, combats

Jules Ferry, du sou des écoles à l’école laïque, combats

Dès 1862, Jean Macé, déjà connu par ses livres d'enseignement populaire, l'Histoire d'une bouchée de pain, les Serviteurs de l'estomac, l'Arithmétique du grand-papa, etc., avait créé une Société des bibliothèques communales du Haut-Rhin, sur l'initiative de laquelle, en moins de quatre ans, 83 bibliothèques avaient été organisées.

Le 25 octobre 1866, il lançait un appel pour la création en France d'une Ligue, à l'instar de la Ligue belge de l'enseignement. « Elargissez le cadre de notre oeuvre des bibliothèques pour y faire entrer toutes les formes possibles de l'enseignement populaire ; étendez à toute la France ce qui est circonscrit ici dans un département : vous aurez juste notre Ligue de l'enseignement telle que je la conçois. » ...
Se fondèrent un peu partout des cercles locaux : en 1867, à Metz, Paris, Reims ; en 1868, à Rouen, Dieppe, Colmar, Nancy, Epinal, Le Havre, Marseille, Alger, Bône ; en 1869, à Toul, Guelma, Sétif, Philippeville, Constantine. Le 15 février 1870, on comptait 17 850 membres répartis entre 59 cercles. ….
Le Cercle Parisien, sous l'énergique impulsion de son secrétaire général Emmanuel Vauchez, reprit le pétitionnement commencé avant la guerre de 1870-1871 par le comité de Strasbourg et qui avait réuni plus de 200 000 signatures en faveur de l'instruction obligatoire. Sous le titre de Mouvement national du sou contre l'ignorance, les citoyens étaient invités à réclamer, par voie de pétition, l'instruction obligatoire, gratuite et laïque, et à appuyer leurs signatures du versement d'un sou : 1 267 267 signatures furent ainsi recueillies, et le versement du sou produisit 29886 fr. 70 qui servirent à couvrir les frais du pétitionnement.
Le 19 juin 1872, accompagné d'Emmanuel Vauchez, Jean Macé transportait sur une charrette à l'Assemblée nationale de Versailles les 115 paquets représentant ce formidable pétitionnement.
Le Cercle résista victorieusement aux puissants partis cléricaux, et vit enfin triompher ses idées par le vote des lois de 1881 et 1882 qui établissent l'enseignement primaire gratuit, laïque et obligatoire ; en même temps que le Cercle Parisien reçoit du ministre de l'instruction publique, Jules Ferry, l'expression de ses remerciements pour l'appui qu'il lui a donné dans la lutte contre ceux qui n'invoquent la liberté que pour édifier la servitude.
En 1881, le Cercle Parisien qui, l'année précédente, avait obtenu, par décret, la reconnaissance d'utilité publique, provoque la réunion en congrès de toutes les sociétés populaires d'éducation laïque dont l'ensemble constitue la Ligue de l’Enseignement.. .
En 1907, la Ligue a ouvert une souscription nationale pour élever à Paris un monument à Jules Ferry, fondateur de l'école laïque : le produit a été de près de 200 000 francs, dont 100000 ont été récollés sou par sou dans une souscription spéciale dite « Sou des écoliers». Le monument, oeuvre du statuaire Michel et de l'architecte Ch. Blondel, a été inauguré en 1910 sur l'emplacement des Tuileries. ….
La Ligue est installée depuis 1909 dans l'hôtel que son Cercle Parisien a fait construire, 3, rue Récamier, sur l'emplacement de l'ancienne Abbaye au Bois.
Étienne Jacquin, extraits

La laïcité a beaucoup été attaquée depuis
Par exemple, une publicité m’a surpris en mars 2018
La voici
« La 2ème Fête du Pays Réel se déroulera le samedi 24 mars 2018, de 10h à 18h, à l’Espace Jean Monnet, rue du Sagittaire, à Rungis, en bordure de Paris, sur un vaste espace couvert (800 places gratuites de parking et nombreux transports en commun précisés en bas de ce message).
10h00 – Ouverture au public et bénédiction des stands
Dans la salle de conférences :
10h15 – Abbé Xavier Beauvais : Sus à la laïcité
11h00 – Marion Sigaut : La révolution de 1789 contre la France
11h15 – Virginie Vota : Le féminisme, conséquence inéluctable du renversement de l’ordre naturel
11h30 – Valérie Bugault : Les banques internationales contre les Etats
14h00 – Johan Livernette : Face au complot maçonnique, le retour de la France catholique
14h15 – Pierre Hillard : Le mondialisme et son actualité
17h00 – Olivier Wyssa : Antidémocratie et politique
17h15 – Carl Lang : Le message de soutien du Parti de la France
17h30 – Alain Escada : Dieu Patrie Famille, une devise pour le Pays réel

Civitas publie la conférence sus à la laïcité…Incroyable haine contre les laïques que le dingue intégriste appelle laïcards, - il n’ose pas s’en prendre au mot réél…Et préfère donner aux hommes et femmes de respect, d’égalité, de fraternité un nom qu’ils ne se sont pas donés eux-mêmes (c’est pourquoi je le baptise à mon tour, j’aime le baptème, de dingue)
La Révolution, l’égalité hommes et femmes, la démocratie sont aussi à abattre…et la dernière intervention reprend la devise pétainiste Travail famille patrie.

tavardon Le: 02/03/18