Retraités dans la République

AccueilForumArticlesGalerieTéléchargements
Visiteurs: 329948
Aujourd'hui: 71
Se connecter



S'inscrire

Image aléatoire
Mini sondage
Le Site Retraités dans la République est ?












Résultats



En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total: 1
Newsletter


Voir les Archives


Rss

Violence, injustice impunie, désobéissance civile

La violence des puissants et la répression aveugle contre les "petits" provoquent une révolte dangereuse pour la République française...

Les tricheurs internationaux ont toujours leurs paradis fiscaux ouverts, les médias continuent à désinformer et les gouvernants à mentir publiquement et avec cynisme. Les jeunes ont commencé à perdre les repères de la conduite citoyenne dans ce système de profiteurs impunis, qui fabrique des malheureux que l'on désespère jusqu'au suicide au travail ou à la violence souvent aveugle, répondant à la violence subie. Des adultes désespérés qui n'ont plus rien à perdre.

La désobéissance civile se développe ouvertement, 3 millions d'automobilistes rouleraient permis suspendu (chiffre invérifiable), un mouvement politique le M'PEP prône la désobéissance nationale à la loi européenne, le dernier traité ayant été ratifié contre les Français qui avaient dit NON au référendum, mais qui ont été trahis par leurs députés et sénateurs en congrès à Versailles pour dire oui contre eux. Les Maires des communes rurales par centaines ont pratiqué la désobéissance civile jusqu'à l'abrogation d'un article 89 qui mettait à leur charge le coût matériel de l'enseignement des enfants de leur commune en école privée dans une autre commune, alors qu'ils avaient sans surcoût de la place dans leur école communale, et que lmeur budget ne prévoyait pas cette dépense.

Des artistes soutiennent les désobéissants (Concert du 23 octobre 2009 à St Paul le Jeune (Ardèche).
Au chapitre "Recherche de la vérité", un article de Xavier RENOU : "Concert et Désobéissants sous surveillance"

http://chessy2008.free.fr/articles/articles.php?id=164&cat=35

Claude Barratier

tavardon Le: 12/10/09