Retraités dans la République

AccueilForumArticlesGalerieTéléchargements
Visiteurs: 323594
Aujourd'hui: 48
Se connecter



S'inscrire

Image aléatoire
Mini sondage
Le Site Retraités dans la République est ?












Résultats



En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total: 1
Newsletter


Voir les Archives


Rss

Guy Moquet trahi

Le 22 octobre, à l’initiative du président de la République suivi par son gouvernement, la poignante lettre de Guy MOQUET, adolescent martyr de la Résistance, est lue dans les lycées et collèges.
Elle méritait d’être mieux connue, comme mérite d’être mieux connu le programme national de la Résistance qui aboutit, à la libération, à une transformation profonde de notre société, provoquant la fureur des pétainistes et autres revanchards qui n’avaient pas accepté les lois du Front Populaire en faveur des salariés et pour lesquels l’occupant hitlérien fut l’allié idéal pour un retour en arrière présenté comme une progrès.

Mais Guy MOQUET est ici instrumentalisé en contrepoint d’une politique qui tourne le dos à l’idéal de la Résistance, comme s’en félicitait Denis KESSLER, (qui fut le second du MEDEF en même temps que patron des compagnies privées d’assurances à buts lucratifs), dans le magazine « Challenges » du 4 octobre 2007 :
« Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance...Il est grand temps de le réformer et le gouvernement s’y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale…statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraites…

A y regarder de près on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945 et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ».
Ce texte de KESSLER était même en éditorial!

Or, notre CONSTITUTION fait partie de ce qui a été mis en place en 1946 ! La République revenait de loin, balayée par PETAIN. Le masque n'est il pas tombé en décembre 2008 au Palais de LATRAN?

Il s’agit ainsi de défaire, méthodiquement, la République, en commençant par ses fondamentaux, nos services publics, garants de sa devise, la laïcité.
La Résistance est trahie, Guy MOQUET est trahi par les tartuffes qui aujourd'hui donnent l'ordre de lire sa lettre.
Claude Barratier

voir plus tard et dans la même veine
http://chessy2008.free.fr/articles/articles.php?id=194&cat=9

tavardon Le: 21/10/09